Un conflit une médiation

La médiation vous invite à prendre le temps de…

  • Instaurer la communication entre vous
  • Entendre vos différences
  • Favoriser l’écoute de chacun
  • Apaiser les tensions entre vous
  • Mettre en avant et valoriser vos compétences respectives
  • Vous faire explorer tous les possibles
  • Vous aider à franchir ensemble ce qui paraissait à chacun insurmontable
  • Vous faire réfléchir sur vos propres solutions, votre équilibre

illustration-corde

Vous ne vous sentez pas entendu ? Vous aimeriez desserrer l’étau, retrouver de l’espoir, de l’oxygène ? Allez-vous rester seul avec cette situation, avec cette amertume ? Allez-vous engager un bras de fer épuisant, et à l’issue incertaine ? Allez-vous la confier à un « arbitre » qui donnera tort à l’un ou à l’autre, et qui décidera pour vous ?

Vous avez le choix de ralentir, de prendre le temps, de mettre à plat ce qui vous questionne avec les personnes concernées par votre histoire.

Vous avez le choix d’avancer sans chercher à trancher, à culpabiliser, à humilier, et sans être humilié vous-même. Etes-vous impatient de retrouver ce qui s’est étiolé, de vous libérer de ce qui vous alourdit, ou d’inventer ce dont vous avez toujours rêvé, avec votre conjoint, votre ex-conjoint, votre voisin, votre collègue, votre groupe de travail, votre ami, votre parent, votre enfant ?
Le médiateur s’engage à vous accompagner avec rigueur et conscience, le temps nécessaire, tout en vous laissant libre dans votre démarche. Il veillera à ce que le « choc » de votre conflit résonne simplement comme une porte qui s’enfonce.

Une porte par laquelle vous sortirez confiant, fier, enrichi, et apaisé.

Comment ça se passe ?

Etape 1 : l’initiative
L’initative vient de vous (démarche volontaire) ou vient du juge (invitation à rentrer en médiation ou à s’informer). Vous contactez le médiateur et celui-ci vous informe sur la médiation, ses engagements, son déroulement, son coût, sa durée…

Etape 2 : l’entretien individuel préalable à la médiation
Vous exprimez ce qui vous préoccupe, vos attentes, vos freins éventuels. Durée 1 h.

Etape 3 : l’invitation
L’invitation de la personne que vous souhaitez rencontrer en Médiation Familiale. Vous l’invitez directement ou le médiateur l’invite.
Après information, soit la personne refuse et la médiation prend fin, soit elle accepte de venir à son tour en entretien individuel.
Au terme de l’entretien, elle s’engage à venir en Médiation, ou refuse.

Etape 4 : Les rencontres de Médiation
Chacun de vous est présent. Une rencontre de Médiation dure entre 1H30 et 2H. Vous décidez du nombre et du rythme des rencontres (3 à 7 en moyenne selon les questions abordées).

Etape 1 : l’initiative (premier contact)
• Toute médiation peut être demandée par tout professionnel (salarié, indépendant, coopérateur…) directement ou indirectement concernés par le conflit, par leurs représentants (Délégué du personnel, Comité d’entreprise, CHSCT, instances syndicales), par le médecin du travail, le psychologue, par l’équipe dirigeante, par l’avocat dans les cas de procédure juridique (harcèlement moral).
• Le demandeur expose sa problématique au médiateur. Celui-ci s’assure d’informer l’ensemble des acteurs touchés par la situation, et de vérifier leur libre adhésion à la médiation.
• Le médiateur fait valider la mise en place de la médiation par la direction (le mandataire) et ils établissent conjointement une convention.

Etape 2 : les entretiens individuels préalables à la médiation
Chacune des personnes est reçue individuellement afin d’être informée sur la médiation et sur son déroulement. Au cours de cette séance, place est faite au récit, à l’expression des ressentis, aux attentes et freins éventuels.
La démarche de médiation n’est pas obligatoire. Ce principe de libre adhésion suppose donc l’accord des participants. En cas de refus, l’étape suivante demeure cependant possible si les personnes en présence participent de près au conflit exposé.

Etape 3 : les rencontres de médiation
Elles se déroulent sur plusieurs séances tenues à huis clos. Chaque participant s’engage à la confidentialité des propos tenus en médiation et au respect du cadre proposé par le médiateur.

Etape 4 : le suivi
Le médiateur propose une prise de contact ultérieure aux rencontres, afin de recueillir les retours des participants et d’accompagner la mise en oeuvre des éventuels accords posés au cours de la médiation.

Combien ça coûte ?

detail-revenu

tarif-me
L’intervention en co-médiation permet – par la synergie de deux personnalités différentes – de stimuler les échanges et de favoriser le recul sur les rencontres de médiation.

Nos tarifs peuvent être adaptés en fonction de la mission (taille de l’entreprise, nombre de participants à la médiation …). N’hésitez pas à nous contacter.
A noter : le contrat de médiation prévoit si nécessaire le remboursement de frais de déplacements et d’hébergements.

simulation